aprés l'orage... le casse-croûte.

Publié le par brulé

des bouteilles sabrées, des pieds de vigne taillés et des buveurs ensoleillés

Publié dans lefruit.defendu

Commenter cet article

louteboy 29/04/2008 17:07

A mes amis poitevins,Ô amateurs de vérité culinaire et fermentaireJe vous dis merci et je signe oui je signe pour être enfermé dans la salle des tortures !Au plaisir de se voir dans des contrées plus au Nord !A bon entendeur...