Couple de faisans sur choucroute.

Publié le par brulé


Les « midi chez papy » sont désormais une institution, vous pouvez vous y inscrire mais difficile d’y dégoter une place avant juin 2009. Un blockos  indestructible qui réunit chaque semaine les kamikazes du vin et de la bouffe qui préparent en lousedé un attentat à la garbure béarnaise d’ici peu. Ce midi, en toute discrétion se déroulait une cérémonie en l’honneur de 3 faisans morts ce week-end . Cuisinés en Choucroute, deux bestioles trônaient au sommet du plat tandis que le troisième était sacrifié à la sauce (un faisan entier dans une sauces ? OUI !).
Un vrai moment de bonheur qu’il faut d’après Fraisdejet, taire. Et les canons, me direz vous ?! Acacias d’Hervé Villemade, Akméniné de Sébastien Riffault, Pinot noir d’Alsace de chez … (m’souvient plus) mais très bon, « Bulle » d’Hervé Villemade (encore) et Cognac 1972 de Jean Grosperrin (waaouuhh)…

Pas mal pour un mercredi midi.

Publié dans lefruit.defendu

Commenter cet article

PbS 13/11/2008 09:37

N'était ce pas Schulter ?

le rédacteur 13/11/2008 09:24

non, pas innoubliable (puisque je l'ai oublié) mais bon...

fil 12/11/2008 21:02

bah alors un 'tit effort pour retrouver le vigneron alsacien du pinot noir, ou n'était-il pas inoubliable ?

PbS 12/11/2008 17:52

Zut, j'ai loupé le 1972. Dur dur d'être pseudo fonctionnaire.