Comme à Deauville...

Publié le par brulé

Je me tire à peine d’une gastro foudroyante pour vous faire un p’tit compte rendu du fameux salon « Renaissance des AOC » qui se tenait samedi et dimanche au grenier st Jean d’Angers. Pas grand chose à dire finalement, beaucoup de déceptions (ce qui a tendance à me fatiguer), beaucoup de confirmations (ce qui a tendance à me rassurer) et quelques belles révélations (ce qui m’a réveillé). Alors comme je suis de relative bonne humeur aujourd’hui je ne balancerais pas les domaines qui m’ont déçu, je ferais dans le politiquement correct. Voici donc quelques beaux domaines qui m’ont fait du bien durant ce salon (très long…) :

Révélations :

Domaine Josmeyer, en Alsace : de la pureté, encore de la pureté et une précision chirurgicale. Minéraux, fins et tendus, les Riesling nous ont scié…

Terre des chardons, en costières de Nîmes : C’est très bon et à des tarifs devenus rares dans le milieu du (bon) vin. Les 2007 (et oui) m’ont particulièrement assit. Vivement les mises en bouteilles !!!

Anne Godin à Cahors : Enfin des Cahors avec du fruit et du croquant !! on ne reconnaît pas le Malbec. Je ne connais pas les prix mais tout ce que je sais c’est que c’est bon et que c’est frais. Bonne découverte.

Confirmations :

Viret, Rhône Villages : Après de nombreux vins du Sud dégustés, je commençais à ne plus y croire, à désespérer et à m'épuiser. Heureusement les Viret étaient là pour me redonner goût à la vie. C’est bien simple, tout était superbe, bien au dessus des autres stands (à appellations comparables), jusqu’à la cuvée Amphore magistrale de finesse : Là, on ne rigole plus et on ne recrache plus…

Lambert et Bonnaventure à Chinon : Les 2005 sont encore durs mais alors les 2006… magnifiques !!! on en boirait des marmites entières. La fraîcheur du vin coulait dans ma gorge et je n’arrivait pas à le recracher…C’est un millésime dont on se régalera dès cette année. Ceci vaut pour les deux domaines.

Château Le puy, côte de franc : Les vins sont incroyables de finesse. Une vinification anti-bordelaise pour des amateurs « anti-bordelais primaires ».

Je ne détaillerais pas non plus les nombreux domaines qui m’ont plus mais que j’ai l’habitude de déguster : Courault, Mosse, Puzelat, Augé …etc

 

 

Vous devriez retrouver, tôt ou tard ces quelques domaines qui figurent (à mon humble avis) parmi les meilleurs de leur appellation (quand ils en ont une…) sur nos fameuses

étagères IKEA.

A bientôt

 

 

Publié dans lefruit.defendu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article